Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 mai 2015 2 12 /05 /mai /2015 09:22

La plateforme d'Overblog a changé, je viens de mettre bien trop de temps à rédiger le précédent article. La mise en page est bien trop contraignante. En plus je voulais ajouter une photo, impossible d'enregistrer les modifications.

Pas sûr que je continue à poster dans ces conditions, déjà que mon rythme avait bien baissé...

Pas le courage ni l'envie de recréer un autre blog.

On ne va pas dire adieu tout de suite, alors peut-être à bientôt, peut-être au revoir, profitez de la vie et soyez heureux !

Repost 0
Published by Spyroline - dans Et à part ça...
commenter cet article
12 mai 2015 2 12 /05 /mai /2015 09:17

Une visite de chantier est prévue dans une petite ville de Savoie. Comme souvent, j'emmène les chiens et un pique-nique pour couper la route. J'adore les visites dans ces coins, les Savoies, l'Isère, je me sens chez moi au milieu des montagnes.

J'avais prévu de pique-niquer à l'arrivée, mais les grondements de mon estomac et l'appel d'un petit parking au bord de la route me font stopper quelques kilomètres avant. Dans le petit bois qui longe la route et le parking s'enfonce un irrésistible petit sentier.

La petite rivière qui longeait la départementale

Celui-ci me mène à une petite rivière qui caracole gaiement sur les galets. La petite plage sablonneuse est au soleil, l'endroit parfait pour un pique-nique !

La petite rivière qui longeait la départementale

Le bruit de l'eau devient bientôt trop présent, il est temps de repartir ! Pas envie de retourner travailler tout de suite... et si on suivait un peu le sentier qui longe la rivière ?

La petite rivière qui longeait la départementale

Celui-ci est bordé d'ail des ours, les fleurs sont encore en bouton.

La petite rivière qui longeait la départementale

Du moins pour celles qui sont à l'ombre ! Dans les tâches de soleil, les fleurs ont déjà pointé le bout de leurs pétales.

La petite rivière qui longeait la départementale

D'autres espèces se partagent le sous-bois.

Le sceau de Salomon agite ses clochettes...

La petite rivière qui longeait la départementale

La parisette déploie ses fleurs graciles...

La petite rivière qui longeait la départementale

Oh tiens, une ruine !

La petite rivière qui longeait la départementale

Le sentier débouche sur un petit pont, pas tout jeune mais toujours utilisé. Evidemment, nous le traversons !

La petite rivière qui longeait la départementale

Nous sommes à flanc de montagne, couvert de sous-bois. Une cascade chantonne avant de venir se jeter dans le torrent.

La petite rivière qui longeait la départementale

Une pervenche rose ? Je ne savais pas que cela existait à l'état sauvage.

La petite rivière qui longeait la départementale

Le chemin continue vers d'autres promenades. Les chiens s'y engagent sans hésiter !

La petite rivière qui longeait la départementale

Je serais bien partie dans une petite rando, mais le devoir m'appelle... Désolée Hedgie, il va falloir faire demi-tour.

La petite rivière qui longeait la départementale

Dernier regard sur les arbres et la rivière en retraversant le pont. Aller, d'autres horizons nous attendent !

La petite rivière qui longeait la départementale

J'aime les visites de chantier ;)

Repost 0
23 décembre 2014 2 23 /12 /décembre /2014 19:26

Phénix s'est trouvé un nouveau coin pour dormir.

 

Phenix-5777.JPG

 

La cuisine étant exposée au Sud, est-il venu chercher le soleil que l'on ne voit pas beaucoup ses temps-ci ?

 

Phenix-5779.JPGEn tout cas je le dérangeais visiblement avec mes photos. Une chance pour lui que je n'avais pas besoin du four !

Repost 0
5 décembre 2014 5 05 /12 /décembre /2014 09:17

La météo est un peu triste ces temps-ci, la grisaille succède au brouillard qui succède au crachin...

Cela donne parfois de jolis tableaux, quand les nuages viennent toucher la terre, quelque part dans la campagne iséroise au Sud de Grenoble.

 

Paysages-5714.JPG

 

On suit un chemin humide pour prendre un peu de hauteur.

Paysages-5708.JPG

Paysages-5712.JPG

 

Le soir ne va pas tarder à tomber, déjà la lumière décline.

Paysages-5715.JPG

 

Keos en profite pour faire le guignol. Ce n'est pas la nuit, le froid, la boue ou encore la pluie qui vont l'arrêter. Son allure préférée : le galop à fond ! Oui c'est fatiguant parfois mais il faut bien qu'il se défoule...

Paysages-5704.JPG

 

Les nuages remontent à vue d'oeil. 

Paysages-5740.JPG

Paysages-5732.JPG

 

La brume enveloppe les champs comme une couverture. Au loin dans le village, les premières lumières s'allument. Il va être temps de rentrer.

Paysages-5735.JPGPaysages-5736.JPG

 

Retour à la voiture qui nous attend sagement là où nous l'avons laissée. L'humidité est partout, vite vite se mettre au chaud, il reste de la route avant de revenir sur Lyon.

Paysages-5741.JPG

Paysages-5742.JPG

 

Le village est déjà presque endormi... et il est... 17h30 ! 

Paysages-5745.JPG

Repost 0
9 novembre 2014 7 09 /11 /novembre /2014 20:58

Nous sommes déjà début novembre, mais dans ce parc un carré de prairie fleurie persiste, entouré de fascines tressées. 

 

Macro 5095

 

Le visiteur est invité à entrer.

Pas de texte ni d'histoire cette fois, laissez-vous juste porter par les dernières couleurs de l'été !

 

Macro 5096

 

Macro 5097

 

Macro 5005

 

Macro 4977

 

Macro 4985

 

Macro 4993

 

Macro 4998

 

Macro 4987

 

Macro 5001

 

Macro 4999

 

Macro 5007

 

Macro 5008

 

Macro 5023

 

Macro 5010

 

Macro 5027

 

Macro 5036

 

Macro 5035

 

Macro 5037

 

Macro 5042

 

Macro 4997

 

Macro 4996

 

Macro 5020

 

Macro 5021

Repost 0
25 octobre 2014 6 25 /10 /octobre /2014 15:46

Quand on passe dans la rue, on ne remarque presque rien. C’est une entrée de cour intérieure comme il en existe tant d’autres.

1.JPG

 

Mais si on passe le porche, on découvre la cour d’une ancienne ferme peut-être, qui sert aujourd’hui de parking.

2.JPG

 

Le décalage entre les vieux murs, les arcades et les pierres et les voitures récentes, brillantes et modernes, est assez amusant. 

3.JPG

4.JPG

Cela ne doit pas être très pratique pour manoeuvrer par contre ! 

 

Les anneaux scellés au mur qui servaient à attacher les bêtes sont toujours utilisés ! Ils retiennent juste aujourd'hui un autre type de monture J

6.JPG5.JPG

Repost 0
7 octobre 2014 2 07 /10 /octobre /2014 10:39

Après une nuit où nous aurons entendu tonner l'orage au-dessus du massif voisin sans nous prendre une goutte, nous nous levons dans le petit matin.

Le soleil émerge doucement au-dessus des montagnes.

Pyrenees 3706

Pyrenees 3716

 Pyrenees 3709

Pyrenees 3715

 

Avant que nous reprenions notre chemin, je vais faire un petit tour en aval du refuge, en suivant le torrent. Je tombe sur un petit coin de paradis.

Pyrenees 3719

Pyrenees 3720Pyrenees 3725

 

Ça donne presque envie de tout plaquer pour venir vivre en ermite ici. Durant quelques instants le temps s'arrête, j'oublie le monde entier pour profiter du seul instant présent. 

 Pyrenees 3729

Pyrenees 3727

Pyrenees 3733

 

Mais retour à la réalité, il faut repartir ! Direction plein Ouest le long du torrent, face au massif d'Ausseillas.

Pyrenees 3735

 

Derrière regard en arrière avant de grimper, la lumière rend le paysage presque irréel. Puisse cet endroit rester à jamais vierge des hommes. Vraiment. 

Pyrenees 3736

Pyrenees 3746

 

D'autres troupeaux paissent sur ce versant. Les plus jeunes vaches sont si curieuses qu'elles se laissent caresser.

Pyrenees 3745

 

Les pentes sont couvertes d'iris, c'est superbe. Suivant l'exposition des versants, la floraison est plus ou moins avancée.

Pyrenees 3754

 

Nous suivons toujours le torrent idyllique qui forme des petites cascades à mesure que la pente augmente.

Pyrenees 3750

Pyrenees 3756

Pyrenees 3759

 

L'action conjointe du vent, de la pluie et de la neige a sculpté cette dentelle dans la pierre.

Pyrenees 3777

 

Autre belle surprise que cette orchis vanille (Nigritella rhellicani). 

Pyrenees 3775

 

Encore un névé... assez gros pour que l'on puisse marcher dessus sans risque. Hedgie fait la folle dans la neige.

Pyrenees 3786

 

Là où la neige vient de fondre, les iris pointent le bout de leurs feuilles... dépêchez-vous, l'automne approche !

Pyrenees 3757

 

Et ça monte, toujours plus raide. Le sommet est proche.

Pyrenees 3789

 

Dernier regard en arrière (c'est beau !)...

Pyrenees 3790

 

... et nous franchissons le massif au col des Pichouses à 2374m. Wouaaaaaa ! On en oublie la longue montée !

Pyrenees 3792

 

Le panorama sur la vallée d'Arre est magnifique. On aperçoit le pic du Midi d'Ossau ; l'Espagne est juste derrière. 

Pyrenees 3798

 

Nous longeons le flanc de la montagne à travers l'estive et les pierriers pour rejoindre le GR10. Cela fait du bien de retrouver un chemin ! Nos pieds nous en remercient.

Il faut maintenant monter jusqu'à la Hourquette d'Arre, à 2465m.

Pyrenees 3801

 

Ouf, finies les montées ! Mais la descente s'annonce longue, nous devons perdre plus de 1000m d'altitude.

Pyrenees 3802


Nous suivons le GR10 le long du lac d'Anglans, jusqu'à son retour à la Gourette. 

Pyrenees 3804

Pyrenees 3806

 

Les derniers kilomètres sont parcourus en mode automatique, tous les muscles crient leur douleur ! 

Une dernière photo souvenir pour L'Oréal :

Pyrenees 3807

 

Hedgie fait la fière, mais elle était aussi HS que nous !

Aller courage, on y est presque...

Pyrenees 3813

 

Et enfin, la voiture et l'arrivée !

Pyrenees 3814

 

Bilan du deuxième jour : 7h de marche et 1100m de dénivelé positif.

 

Et bilan du week-end : 1500km de voiture aller-retour, un peu de fatique lundi au boulot, beaucoup de courbatures... Mais des paysages vierges à couper le souffle, un moral regonflé à bloc, le plaisir d'avoir fait cette rando ensemble. Et surtout l'envie de revenir là en vacances pour continuer à découvrir les Pyrénées.

Parole de savoyarde, la montagne, ya que ça de vrai ! ;)

Repost 0
6 octobre 2014 1 06 /10 /octobre /2014 10:10

Le refuge de Bouleste est une petite cabane sans prétention qui contient juste une paillasse en béton et une réserve de bois. 

Pyrenees 3667

 

Nous déplions les tentes sur la pelouse rase et nous attaquons à la préparation du repas dans le soleil qui commence à baisser. On se croirait seuls au monde dans cette jolie vallée. P1090034

 

Seuls ? Pas du tout ! Un troupeau de génisses, en redescendant pour la nuit, vient inspecter notre campement.

Pyrenees 3673

Pyrenees 3678

Pyrenees 3682

Pyrenees 3687

 

Elles sont curieuses ! Nous finissons par les chasser avant qu'elles ne piétinnent les tentes et qu'Hedgie se fasse charger/frapper à force de les approcher par derrière. Elles ont recouvert la moitié de nos affaires de bave mais on aura bien ri.

P1090036

 

Loin de se laisser impressionner, elles s'installent pas très loin pour la nuit. Elles ont l'air contentes d'avoir de la compagnie ! (Oui je sais c'est purement anthropomorphique comme réflexion. Mais elles donnaient vraiment cette impression)

Pyrenees 3705

 

Le soir tombe sur le bivouac. Une fois la nuit tombée, il sera temps d'aller se coucher, une longue journée nous attend demain !

P1090038

Repost 0
5 octobre 2014 7 05 /10 /octobre /2014 17:10

Je ne reviendrai pas sur la pertinence (ou pas) de traverser tout la France juste pour un week-end... En plus la météo ne s'annonçait pas géniale... Bref, nous sommes allés retrouver un bon copain à Pau, objectif rando dans les Pyrénées ! 

Le départ fut pris depuis la station de la Gourette à 1400m d'altitude, au-dessus d'Eaux-Bonnes. 

Pyrenees 3524

 

Et nous partons sur le chemin en herbe, qui longe un torrent.

Pyrenees 3525

 

Nous croisons le 1er névé... 

Pyrenees 3526

 

Le chemin monte au milieu des estives où des moutons à longs poils, imperturbables, nous regardent passer (d'un air stupide).

Pyrenees 3528

Pyrenees 3529

 

Le massif a connu un passé minier... de l'or et de l'argent ont été exploités sur ce versant au siècle dernier. La montagne en porte encore les traces.

Pyrenees 3537

Pyrenees 3562

 

L'eau est omniprésente. Minuscules ruisseaux, torrents, mousses ruisselantes... du coup le paysage est très vert. Il y a aussi beaucoup de rochers posés ça et là sur l'herbe.

Pyrenees 3539

 

Le chemin se met à grimper très raide dans un pierrier. On croise même l'entrée d'une mine.

Pyrenees 3555

P1090007

 

Et en récompense de nos efforts, nous arrivons au lac d'Uzious. L'eau, issue de la fonte des neige, est très pure et peut même être bue sans risque (enfin, personne n'a été malade chez nous).

Pyrenees 3563

 

L'occasion d'une pause bien méritée !

Pyrenees 3568

Pyrenees 3600

 

Un peu plus haut, nous arrivons au lac du Lavedan, très similaire à celui d'Uzious. Et aussi beau !

Pyrenees 3607

 

Et la montée continue. Nous surplombons bientôt les deux lacs.

Pyrenees 3620Pyrenees 3621

 

Nous passons le col d'Uzious à 2236m d'altitude. Inutile de dire que la vue est superbe, et en plus à partir de maintenant ça ne fait que descendre ! Direction la vallée de Bouleste.

Pyrenees 3623

 

On croise à nouveau des troupeaux en estive. Des chevaux cette fois, pas sauvages du tout. Et aussi des vaches.

Pyrenees 3628Pyrenees 3632

Pyrenees 3639

 

Tout est vierge et sauvage autour de nous, il n'y a même plus vraiment de chemin. On entend des marmottes et on aperçoit des vautours. Un torrent nous accompagne dans notre longue descente.

Pyrenees 3644

 

Mieux vaut ne pas s'aventurer sur ce névé là !

Pyrenees 3648

 

Et alors que la fatigue de la marche commence à se faire sentir, dans un replat de la vallée...

Pyrenees 3658

 

... c'est la cabane de Bouleste, notre destination du jour située à 1720m d'altitude ! 

Pyrenees 3659
Bilan du premier jour : 5h de marche et 850m de dénivelé positif.

Repost 0
15 septembre 2014 1 15 /09 /septembre /2014 22:38

Quand je rentre du travail le soir, il m'attend. 

Phenix-3902.JPG

 

Sur le meuble à chaussures, en face de la porte d'entrée, il est aux premières loges.

Phenix 3859

 

Phenix-3817.JPG

 

Mais de préférence dans la boîte...

Phenix-3903.JPG

... en carton bien sûr !

Repost 0

Présentation

  • : Bruissement d'images
  • Bruissement d'images
  • : Voici des arrêts sur image du monde extérieur, des fragments de nature saisis au vol... et leur influence sur ce qui se passe chez moi, du jardinage à la déco avec le chat au milieu !
  • Contact

Rechercher

Archives